bac S septembre 2008 métropole

Partie 2.2 : (5 points) Immunologie

Le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) est responsable d'un affaiblissement des défenses immunitaires de l'organisme, ce qui favorise le développement de maladies opportunistes.

En utilisant les informations extraites des documents, mises en relation avec vos connaissances, expliquez comment des médicaments permettent de limiter l'apparition des maladies opportunistes.

document 1a : évolution naturelle du nombre de LT4, mesurée chez des patients contaminés par le VIH depuis au moins un an

Les maladies opportunistes sont dues à la multiplication d'agents infectieux (bactéries ou virus).

document 1b : modification du nombre de LT4 chez des patients porteurs du virus au cours d'un traitement médicamenteux.


Un traitement comprenant trois médicaments a été administré pendant 5 ans à des individus ayant au début du traitement entre 200 et 350 LT4 par mm3 de sang.

document 2 : taux de LT4 et efficacité de la réponse immunitaire après une vaccination contre le pneumocoque

On teste, chez deux catégories d'individus ayant un nombre différent de LT4, l'efficacité de la production d'anticorps après une vaccination contre le pneumocoque (bactérie responsable de pneumonies).

Nombre moyen de LT4 par mm3 de sang Efficacité de la production d'anticorps
Première catégorie d'individus Supérieur ou égal à 500 Production efficace
Deuxième catégorie d'individus Moins de 200 Production peu efficace

document 3 : rôle des LT4 activés


Des LT4 provenant d'un individu non porteur du VIH sont mis en culture en présence d'une substance qui agit comme un antigène : on dit que les LT4 sont alors activés. Le liquide surnageant de cette culture est ensuite prélevé : il contient des molécules émises par les LT4. On effectue parallèlement des cultures de lymphocytes B en présence d'un antigène ; certaines de ces cultures sont mises au contact du liquide surnageant, d'autres servent de témoin.

accueil > bac SVT > S > septembre 2008 métropole > 2.2 obligatoire