bac S 2009 Nouméa (format portrait)

Partie 2.1 : (3 points) Immunologie

L'immuno-empreinte ou technique du Western Blot permet la détection des anticorps anti-VIH sériques, en vue de confirmer une séropositivité ou d'observer l'évolution de la maladie. Elle permet de caractériser les anticorps dirigés contre chacune des protéines virales.

On cherche à déterminer si des enfants nés de mères séropositives sont contaminés par le VIH.
A partir des informations extraites du document, expliquez en quoi un suivi de plusieurs mois est indispensable à cette détermination.

On précise qu'un nouveau-né ne commence à produire des anticorps que quelques mois après sa naissance.

document : immuno-empreintes anti-VIH de deux enfants (A et B) et de leurs mères


Contrôle positif = sujet séropositif
Contrôle négatif = sujet sain.

d'après Castex F. et Dides J.-J.. Enseigner l'immunologie en terminale.


accueil > bac SVT > S > 2009 Nouméa > 2.1