bac S 2014 Amérique du sud

Partie 2.1 : (3 points) La plante domestiquée: les mécanismes de défenses chez les végétaux

L'intégrité d'un organisme lui impose d'être capable de se défendre face aux multiples agresseurs auxquels il sera confronté au cours de son existence. On cherche à montrer comment les végétaux peuvent se défendre face à leurs agresseurs.

A partir de l'étude des documents, cocher la bonne réponse dans chaque série de propositions de QCM et remettre la feuille réponse annexe avec la copie.

document 1 : les éliciteurs

Les végétaux sont confrontés à des micro-organismes pathogènes tels que des virus, des bactéries ou encore des champignons. Pourtant, les plantes résistent efficacement à leurs agresseurs et développent assez rarement des symptômes sévères de maladies.

Il existe des molécules, appelées éliciteurs, qui induisent une résistance active des plantes face à leurs agresseurs. Ces substances servant de signal sont actives à faibles doses. Ces molécules sont capables de sensibiliser le système défensif des plantes puis d'engendrer une résistance. On en distingue plusieurs catégories: les éliciteurs «exogènes», qui proviennent directement de l'agresseur, telles des molécules présentes à la surface des micro-organismes pathogènes ou excrétées par ces derniers... Les éliciteurs «endogènes» sont produits par la plante elle-même par dégradation de la paroi de ses propres cellules, au niveau des lésions, pour engendrer, par exemple, des réactions de défense et cicatrisation.

document 2 : les principaux mécanismes de défense des plantes

- des défenses passives : les barrières mécaniques (paroi, cuticule...)
- des défenses actives en 3 étapes (voir le schéma ci-dessous) :

Feuille annexe de la partie 2 exercice 1, à rendre avec la copie

QCM : à partir de l'étude des documents, cochez la bonne réponse, dans chaque série de propositions de QCM pour montrer comment les végétaux peuvent se défendre face à leurs agresseurs.

1 - Un éliciteur est une molécule :
qui stimule toujours la croissance du végétal
toujours produite par le végétal agressé
toujours produite par l'agent agresseur
qui induit toujours des réactions de défense chez le végétal agressé.

2 - Les mécanismes de défense des végétaux face aux agents pathogènes :
sont systématiquement passifs
font intervenir une cascade de signaux moléculaires
font intervenir exclusivement des éliciteurs
se déclenchent uniquement après intervention des éliciteurs endogènes.

3 - L'acide jasmonique est :
une cellule de l'immunité végétale
un médiateur chimique végétal
un antibiotique végétal
une molécule végétale neutralisant l'agresseur.

4 - La réaction de défense du végétal se manifeste :
uniquement par la libération de molécules toxiques pour le pathogène
uniquement par un épaississement de la paroi des cellules
par la production de molécules répulsives pour le pathogène
par des réactions de protections mécaniques et chimiques.



accueil > bac SVT > S > 2014 Amérique du sud > 2.1 (passer à la question 2.2 obligatoire, spécialité)