bac S 2016 Amérique du nord

Partie 1 : (8 points) Le domaine continental, sa dynamique et la géothermie

Cochez la bonne réponse pour chaque série de propositions (annexe à rendre avec la copie).

1 - La lithosphère continentale se distingue de la lithosphère océanique par:
une croûte plus épaisse, plus dense,
une croûte plus épaisse, moins dense,
une croûte moins épaisse, plus dense,
une croûte moins épaisse, moins dense.

2 - L'isostasie traduit:
un état d'équilibre de la croûte sur le manteau supérieur de la lithosphère,
un état d'équilibre de la lithosphère sur l'asthénosphère,
un état de déséquilibre de la croûte sur le manteau supérieur de la lithosphère,
un état de déséquilibre de la lithosphère continentale sur la croûte océanique.

3 - L'altitude des continents est en moyenne:
moins élevée que celle des océans, principalement à cause d'une coûte plus dense,
moins élevée que celle des océans, principalement à cause d'une croûte moins dense,
plus élevée que celle des océans, principalement à cause d'une croûte plus dense,
plus élevée que celle des océans, principalement à cause d'une croûte moins dense.

4 - L'âge de la croûte continentale:
est globalement identique à celui de la croûte océanique,
ne dépasse jamais 200 millions d'année,
peut atteindre, voire dépasser les 4 milliards d'années,
ne peut jamais être établi.

5 - Dans une chaine de montagnes, on peut observer un épaississement de la croûte:
uniquement en surface,
uniquement en profondeur,
en surface et en profondeur, donnant des reliefs et une racine crustale,
en surface et en profondeur, donnant des reliefs et une remontée mantellique.

6 - Dans une chaine de collision, plis, failles, nappes sont associées:
à un étirement de la croûte,
à un raccourcissement de la croûte,
à une diminution du relief,
à un amincissement de la croûte.

7 - Les ophiolites sont constituées:
de roches issues d'une ancienne lithosphère continentale,
de lambeaux de lithosphère océanique,
de granite et de roches métamorphiques,
de roches sédimentaires exclusivement.

8 - Par rapport à une chaine de montagnes récentes, une chaine ancienne présente:
une proportion de roches formées en profondeur plus importante à l'affleurement,
une proportion de roches formées en profondeur moins importante à l'affleurement,
un Moho plus profond,
un Moho globalement aussi profond.

9 - Dans les zones de subduction:
la lithosphère océanique chevauche toujours la lithosphère continentale,
la lithosphère océanique est moins dense qu'au niveau de la zone d'accrétion,
la lithosphère océanique est plus dense que dans la zone d'accrétion,
la lithosphère océanique est plus jeune que dans la zone d'accrétion.

10 - Dans les zones de subduction, on observe un magmatisme se traduisant par:
la formation de roches volcaniques de type granitoïdes,
la formation de roches volcaniques sur la plaque plongeante,
la formation de roches plutoniques de type granitoïde,
la formation de roches plutoniques de type basalte.

11 - Le magmatisme des zones de subduction a pour origine la fusion de péridotite:
partielle, par déshydratation de la plaque plongeante,
totale, par déshydratation de la plaque plongeante,
partielle, par hydratation de la plaque plongeante,
totale, par hydratation de la plaque plongeante.

12 - Andésite et granite sont toutes deux:
des roches produites par un magmatisme de dorsale,
des roches plutoniques,
des roches produites au niveau des zones de subduction,
des roches ayant la même structure.

13 - Dans une chaine de montagnes, les reliefs tendent à:
augmenter sous l'effet de l'altération et de l'érosion,
augmenter sous l'effet de la seule érosion,
disparaitre sous les seuls effets de l'altération et de l'érosion,
disparaitre sous l'effet de l'altération, de l'érosion et de phénomènes tectoniques.

14 - On observe un flux géothermique:
fort au niveau des dorsales, associé à une production de lithosphère continentale,
faible au niveau des dorsales, associé à une production de lithosphère océanique,
fort au niveau des fosses océaniques associé au plongement de la lithosphère,
faible au niveau des fosses océaniques associé au plongement de la lithosphère.

15 - Les transferts de chaleur par convection au niveau du globe:
sont plus efficaces que les transferts de chaleur par conduction,
ne s'accompagnent d'aucun déplacement de matière,
sont le seul mécanisme de transfert thermique de la Terre,
sont peu importants dans le manteau.

16 - Le flux géothermique global:
a une valeur homogène à la surface de la Terre,
est dû au transfert de chaleur de la profondeur vers la surface de l'énergie libérée par la désintégration de substances radioactives,
est dû au transfert de chaleur de la surface vers la profondeur de l'énergie libérée par la désintégration de substances radioactives,
est lié à l'énergie solaire reçue par la surface terrestre.



accueil > bac SVT > S > 2016 Amérique du nord > 1 (passer à la question 2.1)