bac S 2016 Amérique du nord

Partie 2.1 : (3 points) Génétique et évolution: la vie fixée, développement des fleurs chez les Angiospermes

L'Arabette des dames (Arabidopsis thaliana) est une des plantes les plus étudiées pour comprendre le contrôle génétique du développement d’une fleur.
On cherche à exploiter la formation de plantes mutantes qui présentent une organisation florale anormale.

A partir des informations extraites des documents, expliquez l'organisation florale particulière des mutants "pistillata".

document 1 : organisation florale d'une plante normale et d'un mutant à fleur dite "pistillata"

Fleur normale


Diagramme floral correspondant


V1: verticille 1: 4 sépales
V2: verticille 2: 4 pétales
V3: verticille 3: 6 étamines
V4: verticille 4: 2 carpelles soudés formant le pistil
Fleur du mutant "pistillata"


Diagramme floral correspondant



Les pièces florales sont représentées avec le même symbolisme dans les deux diagrammes.
Verticille: ensemble de pièces florales insérées au même niveau sur l'axe de la fleur.

document 2 : contrôle génétique de la mise en place des pièces florales

Le développement des pièces florales est sous le contrôle de 3 catégories de gènes de développement (appelés gènes du groupe ABC) dont voici le modèle de fonctionnement:


document 3 : nombre de différences entre les séquences des gènes du groupe A, B, C chez une plante à fleur normale et chez une plante à fleur mutée "pistillata"

Gènes Nombre de différences
du groupe A 0
du groupe B 1
du groupe C 0

accueil > bac SVT > S > 2016 Amérique du nord > 2.1 (passer à la question 2.2 obligatoire, spécialité)