bac S 2017 Pondichery

Partie 2.1 : (3 points) Génétique et évolution: le cri du Rhinolophe de Mehely

Une espèce de chauvesouris européenne, le Rhinolophe de Mehely (Rhinofophus Mehelyi), présente la particularité de pousser des cris de très haute fréquence c'est-à-dire extrêmement aigus, par rapport aux autres espèces de chauvesouris.

On cherche à comprendre comment l'évolution a pu conduire à la très haute fréquence des cris du Rhinolophe de Mehely.

Cochez la bonne réponse dans chaque série de propositions du QCM et rendez la fiche-réponse avec la copie.

document 1: les cris des chauvesouris

Les chauvesouris émettent des cris aigus dont l'écho leur permet de se situer dans leur environnement et de localiser avec précision les insectes qu'elles chassent. C'est ce que l'on appelle l'écholocalisation.

Plus les cris sont aigus, plus ils sont atténués au cours de leur propagation dans l'air et, par conséquent, moins ils portent loin dans le milieu. La haute fréquence des cris du Rhinolophe de Mehely diminue donc l'efficacité de son écholocalisation ce qui réduit l'efficacité de la chasse des insectes.

On sait aussi que la fréquence des cris des chauvesouris est un caractère héréditaire.

document 2: comportement de femelles de Rhinolophes de Mehely confrontées à des cris de différentes fréquences


Les femelles utilisées sont placées tour à tour face à deux compartiments contenant chacun une enceinte qui diffuse des cris de Rhinolophes de Mehely mâles. On note vers quel compartiment la femelle testée se dirige lorsqu'elle entend les cris.

Dispositif expérimental

Chaque femelle testée a réalisé plusieurs fois ce test.

Résultats expérimentaux

d'après Sébastien J. Puechmaille et al. 2014. PlosOne, doi: doi.org/10.1371/journal.pone.0103452

document 3: degré de parenté entre 28 Rhinolophes de Mehely mâles et les autres membres de leur colonie, en fonction de la fréquence des cris de ces mâles


Les Rhinolophes de Mehely vivent généralement en colonie de plusieurs centaines d'individus. On prélève l'ADN des individus d'une colonie et, par comparaison, on évalue le degré de parenté entre 28 mâles de la colonie et les autres membres de ce groupe, Un fort degré de parenté entre un mâle et les autres membres de la colonie indique que ce mâle a eu beaucoup de descendants.

U.A. ; unité arbitraire

d'après Sébastien J. Puechmaille et al. 2014. PlosOne, doi: doi.org/10.1371/journal.pone.0103452


Fiche réponse (à rendre avec la copie)

Cochez la bonne réponse dans chaque série de propositions du QCM.

1. Les résultats expérimentaux présentés dans le document 2 indiquent que les femelles testées atterrissent:
davantage dans le compartiment 1;
davantage dans le compartiment 2;
indifféremment dans chacun des deux compartiments;
exclusivement dans le compartiment 2.

2. Les résultats de l'expérience présentée dans le document 2 indiquent que:
les Rhinolophes de Mehely mâles sont attirés par les Rhinolophes de Mehely femelles émettant les cris les moins aigus;
les Rhinolophes de Mehely mâles sont attirés par les Rhinolophes de Mehely femelles émettant les cris les plus aigus;
les Rhinolophes de Mehely femelles sont attirés par les Rhinolophes de Mehely mâles émettant les cris les moins aigus;
les Rhinolophes de Mehely femelles sont attirés par les Rhinolophes de Mehely mâles émettant les cris les plus aigus.

3. Le graphique du document 3 indique que:
plus un mâle émet un cri aigu, plus son degré de parenté avec les autres membres de la colonie est fort;
plus un mâle émet un cri aigu, plus son degré de parenté avec les autres membres de la colonie est faible;
moins un mâle émet un cri aigu plus son degré de parenté avec les autres membres de la colonie est faible;
la fréquence du cri d'un mâle est indépendante du degré de parenté avec les autres membres de la colonie.

4. La mise en relation des documents 2 et 3 indique que les mâles avec un cri à:
haute fréquence sont davantage choisis comme partenaire de reproduction par les femelles ce qui leur confère une faible descendance;
haute fréquence sont davantage choisis comme partenaire de reproduction par les femelles ce qui leur confère une descendance nombreuse;
basse fréquence sont davantage choisis comme partenaire de reproduction par les femelles ce qui leur confère une faible descendance;
basse fréquence sont davantage choisis comme partenaire de reproduction par les femelles ce qui leur confère une descendance nombreuse.

5. D'après le document 1, le cri à haute fréquence des Rhinolophes de Mehely est un caractère:
appris par les jeunes rhinolophes de Mehely parce qu'il favorise la chasse des insectes;
appris par les jeunes rhinolophes de Mehely bien qu'il soit défavorable à la chasse des insectes;
déterminé génétiquement et favorable à la chasse des insectes;
déterminé génétiquement et défavorable à la chasse des insectes.

6. La persistance d'un cri à haute fréquence de génération en génération chez les Rhinolophes de Mehely résulte:
d'un phénomène d'apprentissage;
d'une hybridation;
d'un phénomène de sélection naturelle;
d'un phénomène de dérive génétique.



accueil > bac SVT > S > 2017 Pondichery > 2.1 (passer à la question 2.2 obligatoire, spécialité)